mardi 20 juillet 2010

Fièvre Rouge.

Bon, ce blog vit au ralenti, en ce moment...
Le travail me prend une très grande partie de mes journées (et de mes nuits), et du coup mon rythme de lecture a considérablement baissé...
Voilà donc pourquoi je ne vous parle de Fièvre Rouge (Les Chroniques de MacKayla Lane, tome 2) qu'aujourd'hui !!
Allez, pour ne pas perdre les bonnes habitudes, je vous propose tout d'abord le résumé officiel.

"Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d'un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d'illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma sœur, et j'ai l'impression que, depuis, il n'en finit plus de s'effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel : il s'agit du vôtre.
Les murs entre humains et faës sont en train de s'écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver."
...


 Editions J'ai Lu.




Pour commencer, et dans la simplicité, nous pouvons dire que ce roman est un réelle suite au premier tome : Fièvre Noire... Les codes littéraires sont toujours là et permettent, encore une fois, une lecture fluide et rebondissante. (cf critique de Fièvre Noire ici ).
Rien à redire, donc, au niveau de cette agréable écriture.
...
Finalement, la "nouveauté" de Fièvre Rouge, même si c'est un élément que nous voyions se profiler à l'horizon du premier tome, est que nous sommes face, plus que toute autre chose, à une quête identitaire...
Nous nous rendons compte, rapidement, que c'est ce qui fait ce roman. C'est ce qui motive la lecture, fait avancer l'intrigue, nous rapproche du personnage de Mac etc.
Les événements s'enchaînent à vitesse grand V et nous ramènent face à de menaçantes créatures emplies d'une noirceur inquiétante ; mais ce sont les passages de remises en questions, et les influences qu'ont ces événements et ces créatures sur la personne de Mac, qui restent les plus prenants.
Les questionnements individuels se poursuivent, sans cesse.
Et nous nous interrogeons, comme elle, sur son entourage : à qui doit-elle réellement faire confiance ? Pourquoi ces êtres secrets, et toujours suspects, gravitent autour d'elle? Qu'est-ce qui fait qu'elle attire ces personnes?
Ce qui, ensuite, dévie le problème sur la personne même de Mac, sur son être profond : Qui est-elle? Que reste t-il de la Mac d'avant? A t-elle radicalement changé? Est-elle profondément bonne? Est-elle totalement humaine? Doit-elle changer ses idéaux pour s'adapter à ce nouveau monde? Est-elle égoïste? etc.
Les personnages secondaires ont une énorme influence sur tout cette quête. Ils sont très bien pensés, et "foutrement" mystérieux ; à l'image de Dublin, cette ville froide, pluvieuse et grise, et qui semble cacher sa véritable identité à Mac et agir, parfois, contre elle... Entourant ses quêtes d'un halo de brouillard, cachant ses ennemis, et comme approuvant le mal profond de certaines créatures...
Enfin, V'lane et Barrons, principaux personnages (mâles!) secondaires, sont extrêmement bien menés, pensés, et décrits... Leur perpétuelle gravitation autour de Mac révèlent, tour à tour, différentes facettes de l'identité de celle-ci... Ils sont un réel point fort.
...
Finalement, le seul gros point négatif, selon moi, de Fièvre Rouge est que Karen-Marie Moning ouvre beaucoup (trop) de pistes, sans jamais en resserrer une seule.
Nous nous retrouvons donc, quelque fois, perdus dans un trop plein de personnages, d'événements, et de questionnements... Ce qui peut vite devenir lassant.
Heureusement, encore une fois, que l'écriture tient la route.
Ainsi nous tenons sans mal, jusqu'à la fin du tome et ne sommes absolument pas déçus, en rentrant dans le troisième : Fièvre Faë.
J'ai lu la moitié de celui-ci, et je peux dire, qu'enfin, l'auteure resserre l'étau, et nous donne des indices, des vrais !
L'histoire prend un vrai tournant dans Fière Faë...
Mais pour en savoir plus, il faudra attendre le prochain avis ^^ (qui, je l'espère, arrivera plus rapidement que celui-ci !!)

...


6 commentaires:

  1. Cette critique est tout simplement énorme. Tu accroche le lecteur et qu'on ait envie ou pas de lire cette série, on te lit toi et jusqu'au bout, en appréciant absolument le moindre de tes mots que tu nous offre. Magique cette chronique, professionnelle, artistique, accrocheuse, elle donne envie de lire le livre aux gens qui ne l'auraient pas fait autrement. Bravo et merci !

    RépondreSupprimer
  2. Houla houla houla !!!
    N'irais-tu pas trop loin, mon cher Cedric ?!!
    Professionnelle n'est pas un mot que j'aurais choisi pour mes critiques...
    Après, si c'est ce que tu as ressenti, j'en suis ravie, et tes compliments me touchent profondément, (me font rougir aussi, car je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce que tu dis de mon écriture!!)
    En tout cas, tes commentaires me font toujours très plaisir, car elles viennent d'une personne qui a beaucoup de talent pour l'écriture et la critique et du coup, je sais que je n'écris pas tout ça pour rien...
    Merci beaucoup beaucoup...
    Ton soutien me va droit au coeur.
    Et qui sait, peut-être liras-tu les chroniques de MacKayla Lane, un de ces jours ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ah tiens, moi aussi j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de questions en suspens et pas beaucoup de réponses ! Sinon, j'ai trouvé le début un peu long et lent avec Mac qui se parle beaucoup ! Bref, j'aime bien ce tome 2 mais j'attends plus de cette série et si tu me dis que dans le tome 3 ça va mieux, ça me rassure ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Oui : en fait, dans les 2 premiers tomes, KMM nous met tous les questionnements en place pour, ensuite dans les 3 tomes suivants, resserrer les pistes !
    Vraiment, si tu as bien aimé le tome 2, tu seras, je pense, conquise par la suite, qui monte vraiment crescendo, dans l'ambiance, dans la quête de Mac, et dans l'intrigue principale !!
    Je te les conseille vraiment vivement ;)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup aimé ce tome alors que j'avais été un peu mitigée par le premier tome. J'aime beaucoup aussi le trio Barrons-Mac-V'lane. :)

    RépondreSupprimer
  6. Oui, il m'avait effectivement semblé que le premier tome ne t'avait pas marquée !!
    Suis ravie que tu ais davantage accroché avec Fièvre Rouge ! Tu verras, la suite te réserve de nombreuses surprises, et tu n'as pas fini d'en apprendre sur ce trio infernal !!!
    Très bonne lecture Bambi-Slaughter ;)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...