lundi 27 septembre 2010

Vérité Oubliée. Dawn Cook.

Bon, voilà un billet qui a pris du retard puisque Vérité Oubliée était un des livres que j'ai lu pendant mes vacances d'été.
Vous avez pu voir, avec mes précédents avis sur cette série de Dawn Cook (qui compte quatre tomes, en tout), que les deux premiers livres Vérité Première et Vérité Cachée, m'avaient plu, et touché.
Alors, en est-il de même pour Vérité Oubliée ? Haha, suspeeennse !
Allez, je vous libère de cette frustration extrême, et vous donne mon avis après le résumé de ce tome 3.

 "Alissa est l'unique élève du dernier maître de la Forteresse. Elle apprend vite et maîtrise parfaitement la métamorphose : le raku, un animal proche du dragon, devient pour elle une seconde nature. Mais un jour, la jeune femme est transportée quatre siècles en arrière, à une époque où la Forteresse et sa cité grouillent d'étudiants en magie. Le choc est trop grand, la séparation d'avec l'homme qu'elle aime trop difficile, et Alissa perd la maîtrise de ses pouvoirs. Si elle ne trouve pas la moyen de repartir dans le futur, elle restera prisonnière de sa forme bestiale sans aucun souvenir de sa vie humaine..."






Nous comprenons donc, à travers la quatrième de couverture, que les aventures d'Alissa prendront, cette fois-ci, acte dans le passé.
Et cette aventure là est plutôt intéressante puisqu'elle nous permet de vivre la Forteresse autrement :
-Avec de nouveaux personnages, dont nous avions jusque là entendu parler mais que nous ne connaissions pas.
Ainsi, nous découvrons de nouveaux maîtres assez impressionnants, qu'Alissa semble considérer comme des figures paternelles importantes et qui nous sont, à nous aussi, très sympathique, et de nouveaux élèves, qui permettront parfois à notre héroïne de reprendre son rôle de jeune-fille insouciante. On sent d'ailleurs, au fil des pages, une évolution dans le caractère et l'ouverture d'Alissa... A savoir que l'auteure ne nous coupe pas du présent, puisque certains chapitres se déroulent du côté de celui-ci, avec les personnages qui y sont, eux, restés. Ainsi, les deux temps ne sont pas coupés mais, bien au contraire, communiquent...
-Ce retour dans le passé nous permet également de découvrir de nouveaux décors dans le village et la Forteresse elle-même. Ainsi, nous vivons les belles années de ce décor féerique. Ces années où les arbres fleurissaient et illuminait la vie des habitants, où le village vivait joyeusement, où les enfants criaient dans les rues pavées, où la Forteresse formait ses élèves, leur apprenant à maîtriser leur tracé (la source de magie dans la mythologie qu'à créer, ici, Dawn Cook), et à respecter certaines valeurs...
Et dans ce décor, nous retrouvons des réponses...
-Et de nouveaux questionnements... Ainsi, Dawn Cook profite de ce retour en arrière pour nous donner un bon nombre de réponses à des questions posées. Oui, car n'oublions pas que cette auteure ne fait jamais rien au hasard et le confirme avec cette série. Nous sentons que les différents tomes sont calculés, et sommes alors absolument sûrs que chaque petite question trouvera sa réponse un jour, qu'elle soit dans le premier, deuxième, troisième ou quatrième tome. Et ces réponses sont sensées, structurées, intégrées dans le fil conducteur.
Tel un travail de broderie, où chaque fil se rejoindrait pour former une trame, puis un motif...
Chaque détail est l'élément d'un tout.
C'est ce qui me plaît le plus, je crois, dans l'écriture de Dawn Cook.
Pour exemple : si l'auteure prend le parti de nous parler d'un objet cassé se trouvant dans la Forteresse, dans le premier tome, c'est qu'elle sait que cet élément prendra toute sa signification quelques pages, ou tomes, plus tard. Et alors elle vous racontera pourquoi cet objet a été cassé, dans quels conditions ; et cela aura toujours une valeur importante dans l'histoire.
Je trouve cette maîtrise magnifique.
...
Alors bien-sûr, ce tome n'est pas parfait.
Il est d'ailleurs celui que j'ai le moins apprécié, dans les trois premiers (je viens tout juste d'attaquer le tome 4)... Les débuts du roman sont encore quelque peu lents et l'histoire prend pas mal de temps à s'installer... Cela peut en désespérer certains, je le comprend...
(mais, une fois les choses lancées, le rythme s'intensifie sans que nous pouvions lâcher le livre!!)
L'héroïne devient parfois pénible, ne sachant jamais trop choisir son camp. Hésitant sans cesse entre deux hommes, et se plaignant, parfois... (deux hommes plutôt sexys pour elle, et ça se plaint encore... Pas possible ces héroïnes !!)
Cela dit, les points négatifs restent minimes, et la qualité du reste permet une lecture très agréable !
Je ne parlerais pas davantage de ce troisième tome, pour ne pas risquer de tout vous spoiler et parce que j'ai lu ce livre il y a quelques temps maintenant... Je n'ai donc plus tous les éléments en tête... (Snif, je suis désolée).
Bon, en tout cas, pas de problèmes, le tome 3 ne gâche en rien cette série qui avait si bien débuté !
Et je pense que ce ne sera pas le cas non plus de Vérité Perdue, le dernier tome.
Pour d'autres infos sur cette série et les autres, de Dawn Cook, n'hésitez pas à faire un tour sur le site de Cédric.


2 commentaires:

  1. Bon, je ne lirai pas tant que je n'aurai au moins pas lu ceux d'avant (même si là c'est dans le passé lol), mais je t'informe que celui-ci aussi est sur le site maintenant ^^
    Et merci pour la pub :-)

    Bisous ^^

    RépondreSupprimer
  2. Pour la pub, c'est un plaisir !
    Et je comprend que tu ne veuilles pas lire ce billet tant que tu n'as pas lu le tome 2, normal ;)
    Mais je compte sur toi pour me dire si tu es de même avis que moi, lorsque tu les auras lu ;)
    Merci de l'avoir mis sur le site... Et de venir faire un tour ici, encore une fois !! ;)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...