lundi 20 juin 2011

Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss.

Attention, coup de cœur !!!


"Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Son enfance dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d'audace, dans une prestigieuse école de magie où l'attendent de terribles dangers et de fabuleux sorts...
Découvrez l'extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d'exception... infâme assassin.
Découvrez la vérité qui a crée la légende."

Éditions Bragelonne.





Comment vous parler de ce si vaste roman, de cette part de vie, et de cet homme : Kvothe ?

Je crois que je commencerais, en écrivant : "coup de cœur". Ce qui résumerait plutôt bien mon sentiment général, face au Nom du Vent, de Patrick Rothfuss...
Et puis, après vous avoir mis, là, la quatrième de couverture, pour que vous puissiez avoir une idée du fond de ce livre, même si, en fait, ce résumé ne vous donnera, en aucun, cas, exemple de la profondeur de ce dernier, je me demanderais comment il est possible d'écrire, sur quelque chose d'aussi vaste et de si prenant.
Mais j'essaierais, quand même, de partager cette découverte, avec vous.
Peut-être pour vous donner envie (et non pour vous convaincre : ce n'est pas mon rôle, ici) de vous essayer à l'écriture de Patrick Rothfuss...
Je vous dirais alors, de cette écriture, qu'elle est emplie de poésie, qu'elle sonne, résonne et rebondit. Qu'elle prend le temps qu'il faut pour nous immerger dans cette histoire, pour nous la faire ressentir, pour nous la faire vivre, entièrement.
Et qu'alors nous contemplons un tableau...
Visualisant chaque couleur, chaque ton, et chaque bruissement du pinceau sur la toile, douce mélodie dans le silence ambiant...
Écoutant Kvothe nous conter son histoire...
Avec les bons mots, la note juste.
Avec finesse, rythme et musicalité.

Je vous expliquerais, qu'en plus de poésie, ce livre est empli de philosophie, voire de métaphysique...
Qu'il nous parle, entre autres, du pouvoir de la musique, de la force de l'amour, de la douleur de la perte, de la présence de l'Esprit, de sa force aussi, du besoin de vengeance, de la notion de Vérité...
J'ajouterais que tous ces thèmes ne sont pas donnés en leçon, comme dans quelques fables ennuyeuses. Qu'ici, tout passe en douceur. Que les questionnements apparaissent parfois au coin d'un chapitre, sans apparat, se déroulant simplement et paisiblement sous nos yeux.

Je vous parlerais, aussi, de Kvothe...
Parce que c'est lui, le centre de toutes choses.
Parce qu'on s'attache à lui, sans vraiment s'en rendre compte.
Parce qu'il nous agace, parfois, mais que c'est cela qui le rend humain et touchant.
Je vous raconterais que, ce Kvothe, c'est un génie... Un homme comme on en rencontre peu...
Electrisant, touchant et, parfois, séduisant.
Mais même un génie poursuit une quête.
Celle-là même qu'est la nôtre, non?
Bref, sans trop vous en dévoiler, je vous dirais que Kvothe est un Homme, simplement, et qu'on apprécie à l'écouter parler de sa jeunesse, de ses erreurs de jugement, de ses espoirs et de ses rencontres...
Qu'on apprend à le connaître, tranquillement, et qu'on s'en fait un ami...

Que pourrais-je vous dire d'autre, pour vous parler de ce livre?
Une fois n'est pas coutume, je crois que je vous donnerais les premières lignes du livre...
"C'était de nouveau la nuit. L'auberge de la Pierre Levée était envahie par le silence, un silence en trois parts. S'il y avait eu du vent, il aurait soupiré en passant entre les arbres, fait de feuilles mortes. S'il y avait eu une foule de clients, même une poignée seulement, attablés dans la salle de l'auberge, ils auraient rempli le silence de leurs conversations et de leurs rires, du vacarme et des clameurs que l'on s'attend à trouver dans un débit de boissons à une heure avancée de la nuit. S'il y avait eu de la musique... mais non, bien-sûr, il n'y avait pas de musique. En fait, il n'y avait rien de tout cela et seul le silence demeurait."

Après cet extrait, je ne verrais pas l'utilité d'en dire vraiment plus.
Je penserais que c'est désormais à vous de choisir... A vous de voir si ce livre est fait pour vous, ou pas.
A vous de sentir si vous avez le temps, et l'envie, de découvrir les aventures de Kvothe.
Je vous donnerais les quelques informations pratiques sur le livre et son auteur, à la fin de l'article, ajoutant que le tome 2 de cette trilogie (un tome par journée de conte) The Wise Man's Fear est sortie aux Etats-Unis en Mars 2011, qu'en VO, qu'il fait 1008 pages (wouhouuuuuuu !) et que nous ne devrions pas l'avoir en France avant 2012, je pense. (Et qu'étant satisfaite de la correction et traduction de cette saga, je vais la poursuivre en Version Française...)
Je me dirais qu'il est clair que ce roman ne plaira pas à tous, de par sa longueur, et sa trame que certains jugeront "lente" ou "classique".
De mon côté, je crois que ce n'est pas la peine de le confirmer, j'ai été conquise !!

Je terminerai en vous demandant si il vous fait envie, à vous, ce livre? Ou si vous l'avez déjà lu?
En vous questionnant sur vos impressions sur ce pavé?
Et je vous souhaiterais de bonnes lectures, et en vous donnant rendez-vous dans les prochains jours, pour la suite du rattrapage des chroniques en retard !!








Infos Pratiques :
Le Livre sur le site des Editions Bragelonne
Le site de l'auteur
Site français non-officiel sur Patrick Rothfuss
L'avis Vidéo de Slavek sur "Fantasy au petit-déjeuner"

16 commentaires:

  1. Tu es une véritable tentatrice et tu le fais tout en finesse.
    800 pages cela fait un sacré livre mais vu ton avis, n'en vaut-il pas la peine ? Je vais voir ça.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Hihi !! Ravie si je t'ai donné envie ;)
    Après, comme je le dis, c'est clair que ce livre ne plaira pas à tout le monde, il peut paraître lent, parfois.
    A la limite, il peut être lu en parallèle d'une autre lecture, si le nombre de pages t'effraie un peu (ce que je comprend !! Je l'ai laissé traîner un petit moment dans ma pal par peur !!! lol)
    Si jamais tu n'as pas trop envie de l'acheter, mais que tu veux tester quand même l'écriture de Patrick Rothfuss, je peux te le prêter, hein!!
    Hésite pas ! ;)
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce qui s'appelle un "énorme" coup de cœur, énorme aussi de part le nombre de pages!!! Je m'étonne que l'auteur n'est pas diviser ses livres en deux pour plus de suspense et de vente?!...
    IL me tente bien. Tentatrice!

    RépondreSupprimer
  4. mdr !!Oui, il effraie un peu, hein, ce nombre de pages !! Je crois que j'ai mis une semaine et demi à le lire. Il faut vraiment prendre son temps et apprécier l'histoire de Kvothe !
    Oui, sinon, énoooorme coup de coeur, comme tu peux le voir ;)

    Sinon, oui, de plus en plus d'auteurs décident de couper leurs oeuvres, souvent pour plus de ventes... Là, l'auteur a choisi de faire les choses comme il les avait posées : Kvothe raconte son histoire à un "conteur", et il lui demande, dès le début du tome, trois jours de son temps, pour que l'histoire soit complète. Du coup, on a un tome par journée, et ça colle vraiment bien.
    J'espère donc que l'auteur poursuivra comme ça...

    Merci d'être passée par ici, Lilly ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas si effrayant que ça, suffit de commencer et on se laisse entraîner. Par contre c'est clair qu'il faut être dans le bon état d'esprit pour ça. Ce n'est pas le genre de livre qu'on lit vite. Enfin de mon point de vue. Je vous dis ça parce que j'avais justement mal choisi mon moment pour cette lecture et que du coup j'ai eu du mal...
    Mais bref.
    Pour le nombre de pages et le fait que l'auteur et l'éditeur n'ont pas voulu couper le livre, pour une fois qu'on ne nous prend pas pour des cons ou des vaches laitières on ne va quand même pas se plaindre hein...

    RépondreSupprimer
  6. Je suis complétement d'accord avec toi, Siana. Il faut vraiment choisir son moment.
    Pour moi, ça a été ok, j'étais dans une passade où j'avais envie de prendre le temps, et où j'avais le temps, d'ailleurs. Du coup, il est passé tout seul, tranquillement.
    Mais effectivement, si tu n'es pas dans le rythme de la chose, ça doit être compliqué.
    Il m'a semblé, pourtant, que tu me disais avoir aimé, non?? (ou c'est moi qui ai eu une hallucination^^)

    Et oui, ça fait plaisir, de voir des bons gros tomes pas excessivement cher.
    Ouf !

    RépondreSupprimer
  7. Oui j'ai aimé, mais sur le coup il y a des moments où ça m'a semblé long, parce que j'étais fatiguée, parce que j'avais du mal à me concentrer, etc. Disons que je n'avais pas l'esprit assez libre et reposé pour apprécier pleinement cette lecture, sans pour autant en ignorer les qualités.

    RépondreSupprimer
  8. Ah, au fait, en parlant de prix...
    Faut savoir qu'il est d'abord sorti en version reliée. Elle valait dans les 30€ si je me souviens bien. Ce qui n'est pas non plus excessif.
    Je suppose qu'il en sera de même pour le second.

    RépondreSupprimer
  9. ha, dis-donc, je ne savais point, cela. C'est donc 7 euros de plus que la version que j'ai acheté... Bon, ça passe, effectivement, pour un livre de 900 pages ;)
    Merci du renseignement louloute !

    RépondreSupprimer
  10. Je suis très très très tentée depuis que tu parles de ce titre...
    Je serais curieuse de me faire une idée!
    Je te tiendrais au courant! ;)

    Beau billet en tous cas!

    RépondreSupprimer
  11. Oui, Melle, je me souviens que tu en avais eu envie, déjà, sur Goodreads !!
    A la limite, garde le sous le bras pour une soudaine et grande envie de fantasy. Et alors tu seras comblée, je pense :)
    Ca fait très plaisir de te voir ici, en tout cas !!
    Bises !!!

    RépondreSupprimer
  12. Well well well...
    Ce billet a mis du temps à venir mais pfiouu très beau billet !
    Je suis convaincue mais * ça serait moins fun sans mais ^^ * je ne sais pas si je serai conquise autant que toi...
    Je le note mais ce n'est pas urgent !
    Si un jour je succombe et le lis, je partagerai ma lecture avec toi of course :)

    RépondreSupprimer
  13. Pfff, vi, j'avoue que je suis à la traîne dans mes billets, en ce moment ! Et puis j'ai tjs du mal à écrire sur un bouquin que j'ai adoré !
    Bon, effectivement, je ne suis pas sûre que ça te plairait autant qu'à moi.
    Quoique, ce serait une expérience à tenter ;)

    RépondreSupprimer
  14. Ok je suis convaincue, je viens même d'aller le chercher à la biblio :)
    Petite question par contre... vu que les deux prochains tomes ne sont pas encore sortis, est-ce que l'on ne reste pas trop sur sa faim ?
    C'est la seule chose qui m'effraie ;)

    RépondreSupprimer
  15. J'ai trouvé aussi que c'était une excellente lecture (sans que ce soit un coup de coeur). J'ai adoré Kvothe (malgré son petit côté arrogant parfois et certaines situations dont il se sort facilement) et le style de l'auteur a su me conquérir. Je l'ai lu en VO et c'est vraiment bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends que l'aspect "je m'en sors toujours" de Kvothe puisse agacer... Je crois que j'ai été prise par la qualité de l'écriture (c'est quand même pas toujours le cas avec la fantasy) et que, finalement, ça a suffit au coup de cœur !
      Par contre, je n'ai toujours pas sauté le pas pour la lecture du tome 2 (il est énoooooorme, et je n'ai pas envie de fantasy en ce moment)... Et toi, tu comptais continuer sur ta lancée??

      Merci de ton passage par ici Fankie ! :)

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...