vendredi 12 octobre 2012

Qui es-tu Alaska ?

*Ou la vérité sur le doux chaos de l'adolescence*

"Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska.
La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.
Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire et fondre en larmes l'instant d'après..."

Éditions Gallimard Jeunesse. Collection Pôle Fiction.

(Petite erreur dans le résumé de Gallimard. Ce n'est pas le campus universitaire qu'intègre Miles, mais l'internat d'un nouveau lycée (ou High School) pour son année de terminale, me semble t-il...)




Je ne rentre pas dans les détails de l'histoire de ce livre, ici, car il est pratiquement impossible de le faire sans vous spoiler ! Les lignes suivantes sont seulement des impressions, donc.

"Le défi en écrivant Qui es-tu Alaska? était de comprendre qu'un roman est là pour révéler la vérité, sans se préoccuper des faits. Car pour citer William Faulkner : "c'est la vérité qui m’intéresse, pas les faits". John Green.

John Green voulait révéler la vérité. Celle de cette adolescence compliquée, où chaque seconde vécue a son importance, où chaque instant a son aspect chaotique.
Cette adolescence où amour et haine s'entremêlent inlassablement, où des instants de bonheur surgit parfois la dépression.
Ce moment, cet entre-deux, cet enfant-adulte, ces besoins, cette quête infinie du bonheur, et celle, plus compliqué encore, de la véracité.
Ce stade où l'on saisi qu'après tout ça, rien ne sera plus pareil.

Cette époque où l'on ressent les choses avant de les comprendre, de les analyser.
Où les sentiments, émotions, passions ne sont en rien bridées.
Où l'indépendance semble à son apogée.

Qui est-tu Alaska? Comment vois-tu ta vie?
Comment évolues-tu dans cet espace qui est le tien? Quels choix fais-tu? Comment encombres-tu l'internat de Culver Creek?

Adolescents, on touche du doigt la vérité.
Adolescents, chaque seconde que l'on vit a une importance.
Ce passage, que l'on oublie ensuite...Tous ces souvenirs enfouis dans un coin.
Mais que l'on aimerait retrouver, le temps d'une journée.
Toucher du doigt, une nouvelle fois, cette vivifiante sensation de liberté.
Pleurer et rire sans cesse.
Vivre pleinement sans se soucier des convenances.
Être imaginatif mais pas forcément pour les "bonnes" choses.
Forger sa pensée et ses opinions.
Rester éveillés la nuit et dormir le jour.
Boire, fumer, baiser... Mais avec la folie des premières fois...
Chercher les limites, et délibérément les repousser...

Cette vérité est là, cher Mr Green, toute entière dans votre livre !
Et comme vous le dites si bien, elle supporte la simplicité.
Inutile, ici, de s’embarrasser d'un style grandiloquent.
Qui es-tu Alaska? parle à tous, simplement.
Il rappelle les faits, les amours, les espoirs, une époque.
Il fait couler quelques larmes sans jamais tomber dans le pathos.
Tout en légèreté, et en délicatesse.
Et avec l'appui de ses personnages.
Intelligents et fous.
Le Gros, le Colonel, Takumi...
et Alaska, bien-sûr...

“When adults say, "Teenagers think they are invincible" with that sly, stupid smile on their faces, they don't know how right they are. We need never be hopeless, because we can never be irreparably broken. We think that we are invincible because we are. We cannot be born, and we cannot die. Like all energy, we can only change shapes and sizes and manifestations. They forget that when they get old. They get scared of losing and failing. But that part of us greater than the sum of our parts cannot begin and cannot end, and so it cannot fail.” Looking for Alaska. John Green








Pourquoi pas un coup de cœur?  Simplement parce qu'outre la vérité et ses passeurs,  il y a également une histoire de fond, et que celle-ci touchera, ou pas ; rappellera des souvenirs, ou pas, souvenirs que l'on voudra se remémorer... ou pas...


Infos Pratiques :
- La chaine Youtube de l'auteur et de son frère.
- Le site de l'auteur.
- La page Twitter de l'auteur.
- Le Tumblr de l'auteur.
- Le Livre sur le site des Editions Gallimard jeunesse.



11 commentaires:

  1. Il a passé le cap du coup de coeur chez moi ; ta chronique est très très jolie et lui rend bien justice !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vraiment hésité à mettre un 5 étoiles (ou boutons^^), et je crois que si je l'avais lu dans une autre période ou à un autre âge, ça aurait pu être un coup de cœur...
    Mais bon, comme on dit, le cœur a ses raisons que la raison ignore...
    Je ne sais même pas forcément dire ce qu'il m'a manqué, dans ce livre... Rien peut-être !!! lol
    Merci d'être passée par là Radicale !!
    Bisettes :)

    RépondreSupprimer
  3. Et bien, tu en parles très bien aussi de ce roman là... j'aime beaucoup ta conclusion que je trouve très vraie et très touchante :)

    RépondreSupprimer
  4. J'aime ce billet et surtout j'aime John Green d'amour.
    J'aime ce qu'il me fait ressentir, j'aime ce qu'il décrit avec sensibilité et humour.
    J'aime sa plume et les sujets qu'il traitent...
    J'aime ses personnages atypiques qui ont le don de me toucher... J'aime cet auteur !!! :D
    Lis les autres...

    RépondreSupprimer
  5. Ha, ma Cess, je sais tout ça, j'ai lu tes billets sur John et ses livres. C'est en partie cette passion qui m'a donné envie de tester, alors que le genre ne fait pas forcément partie de mes préférés :)
    Et j'ai bien l'intention de découvrir les autres : tu les as tous lu toi?? Ou tu t'en gardes quelques uns sous le coude ?

    RépondreSupprimer
  6. ça a l'air très sympa... J'en avais entendu parler, mais j'hésitais... Un de plus à mettre dans ma liste ;)

    RépondreSupprimer
  7. Noooooooon tu ne peux pas faire un billet comme ça quand ce livre n'est pas *encore* dans ma PAL !!
    Hâte de découvrir John Green !! :)

    RépondreSupprimer
  8. J'étais sûre que tu l'avais déjà lu pourtant celui-là, Lily !! Mince :p
    Mais oui les filles, n'hésitez pas à vous y mettre, ça vaut le coup.

    RépondreSupprimer
  9. Mais noooooooooooooon !!!!!
    Ouais ouais "oooops" hein ! :D

    RépondreSupprimer
  10. Pour moi ce livre a été un véritable coup de coeur.. Je l'ai trouvé tellement profond et juste.. Et je me suis beaucoup attaché aux personnages

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...