dimanche 5 mars 2017

Mouvement...

"Things change. They always do, it's one of the things of nature. Most people are afraid of change, but if you look at it as something you can always count on, then it can be a comfort. "

Les arbres plient sous la fougue du vent...
Mes pensées suivent chaque feuille, chaque minuscule feuille.
Chacune se tourne et roule à un rythme qui lui est propre, et toutes, pourtant, forment un unique ensemble...
Chacune différentes, elles donnent un chemin singulier aux gouttes de pluie qui tombent sur leur peau...
Aucun arbre ne joue avec le vent de la même manière, aucune feuille, même accordée sur un unique souffle, ne fait glisser l'eau de la même façon...

Demain le vent sera différent.
Le souffle portera les arbres vers une autre danse, et chaque feuille, alors, sera vivante d'une autre sorte...

On est surs de rien, n'est-ce pas?
Voilà ma dernière certitude !
J'attends avec joie qu'elle soit balayée d'un revers d'encre un jour prochain !

Parce que le mouvement, parce que les saisons, parce que le vent...
Parce que mon corps et mon regard...
Parce que les choses changent. Elles changent toujours... 

Après la peur est venu le bonheur.

Le Bonheur de ne pas savoir.
La Liberté de faire.
Et la Légèreté de mon être, qui, comme le dit si bien Milan Kundera, peut parfois être insoutenable...
Je vis certains jours l'insoutenable et me demande alors, "que reste t-il?"
Cela laisse à ma vie un tel champ de possibles qu'alors je suis perdue...
Cette légèreté me semble parfois le vide absolu.
Je ne vis peut-être pas avec elle depuis suffisamment de temps pour l’éprouver dans toute sa profondeur sans qu'elle crée en moi, encore, parfois, un soupçon d'angoisse...

Mais la liberté, si chère à mon cœur, si chère à mon corps, m'anime tout à coup et reprend le pas sur ma peur.
Je suis libre !
Mes muscles tressaillent, mon sang se réchauffe, ma colonne vertébrale s'étire, mes poumons tout entier s'emplissent de ce merveilleux sentiment.

Quel plaisir !
De faire des choix.
Conscients.
Et de choisir parfois consciemment l'inconscience !

Choisir, décider, agir...
Tout en conscience du mouvement.
Choisir l'expérience.

Et puis, dans l'expérience : lâcher prise...
Accepter que je ne fais pas le choix de tout.
Accepter l'autre, dans toute la beauté de sa singularité.
Avoir décider de l'impulsion, sans toujours savoir où cela mène...Ni sans savoir ce qui apparaît... Sans maîtriser le temps...

Accepter de ne pas contrôler la pluie qui tombe sur ma peau, ni le vent qui souffle dans mes cheveux.
Accepter et ... aimer...
Aimer le contretemps des gouttes sur chacune des feuilles,  temporalité unique de chaque être... Qui, parfois, s'accordent...
Vivre la musique de la vie, simplement... Dans sa justesse et ses fausses notes...
Aimer, tellement, mes fausses notes, mes chutes, mes ratés et mes errances !

Choisir et lâcher-prise...
Profondeur et légèreté ...

Précaire équilibre.

Souvent, lorsque je le touche du doigt, c'est pour mieux le perdre quelques instants après, sous un clin d’œil de la vie qui semble rire du fait, qu'un instant, j'ai eu une certitude...

Alors que je pensais le savoir pourtant : tout change !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...